Regarder une rue avec des lunettes loin de nos yeux

Ma femme n’aime pas quand je la fixe du regard.

Quand elle me demande pourquoi je fais ça, je lui répond que je veux que mon cerveau ait toujours la dernière photo d’elle à jour. J’ai l’impression d’être un appareil photo en disant ça. 😆

Ce regard de quelques minutes me permet d’observer ma femme « autrement ». Sorte d’arrêt sur image.

Je vois ses cheveux blancs cachés, les tâches de rousseur qui apparaissent l’été. Je suis sa respiration et la forme de son nez.

Tiens, une petite ride sur le coin de l’œil. Je croise son regard tendre. Je vois des yeux qui pétillent ou parfois fatigués, ça dépend des jours.

Ce petit moment est devenu important pour moi. Prêter attention à certains détails que mon cerveau ne traite plus, par habitude ou commodité.

L’espace d’un instant, ma conscience porte des lunettes et va à la (re)découverte de la personne qui partage ma vie depuis 18 ans maintenant. Elle me fait réaliser oh combien ma moitié d’âme est encore précieuse à mes yeux, et pourquoi je suis tombé amoureux d’elle !

Et si vous décidez de porter un regard différent au monde qui vous entoure ? Et pourquoi pas sur vous même ? « Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux, un nouveau regard. » – Marcel Proust

Catégories : Mes réflexions

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Heure locale: 10:18am EST