Dans la série, « Hey, j’ai une #question pour toi », je te pose la suivante : « Préfères-tu travailler avec quelqu’un de certifié ou d’expérimenté ? »

Je suis certifié Scrum master (l’équivalent d’un chef de projet agile)

J’ai travaillé sur des projets agiles pendant deux ans avant que l’entreprise se décide de m’offrir ma certification.

La certification se déroulait sur deux jours intenses.

Je me rappelle de ce weekend. La quasi-totalité des personnes présentes ne savait pas ce que voulait dire « Projet Agile » ou « Scrum »

Par contre, à la fin de la deuxième journée, on partait tous avec notre sésame en main.

On était tous au même niveau avec la certification mais avec une légère différence et pas minime.

J’étais le seul avec deux années d’expérience !

La certification était pour moi une étape dans mon évolution, là où pour la plupart, elle était une importante clé pour ouvrir la porte d’une nouvelle aventure.

Maintenant, je repose ma question : « Préfères-tu travailler avec quelqu’un de certifié ou d’expérimenté ? » ou les deux ?

S’il fallait choisir LE Scrum Master pour ton projet critique à la fin de ce weekend, tu choisirais qui ? Honnêtement ?

En tenant compte que tu ignores l’expérience professionnelle de chacun, tu ferais quoi dans ce cas ?

Je suis entouré par beaucoup de personnes géniales qui mettent en avant leur certification pour « légitimer » leur métier ou leur compétence et oublient complètement leur expérience qui « légitime » leur métier.

Elles restent ainsi bloquées dans le cercle vicieux du « Syndrome de l’imposteur ».

Comment s’en sortir ?

Regardez la certification comme une « validation » de vos acquis ou de vos expériences plutôt qu’une « légitimation » de votre activité.

Une certification ne définira pas qui vous êtes et qui vous serez.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Heure locale: 10:44am EST