En ce moment, on assiste à une reprogrammation massive et accélérée de nos habitudes et de nos croyances. Un gros changement de nos systèmes de vie est en cours et affectera chacun d’entre nous d’une façon ou d’une autre.

Beaucoup ont déjà embarqué dans le processus sans le savoir. Très peu en sont conscients et essayent de résister mais jusqu’à quand ?

Cette résistance créée des frustrations, des conflits entre des croyances diverses, individuelles ou collectives, anciennes vs nouvelles. Mais en bout de ligne, tout le monde sera touché et la nouvelle programmation massive prendra place qu’on le veuille ou pas. Une mise à jour de notre « système » humain est nécessaire à l’échelle mondiale.

Comment ça ? C’est quoi ce charabia ?

Je m’explique.

Nous sommes exactement comme nos cellulaires (notre propre création) : une machine avec un système d’exploitation et une panoplie d’applications avec chacune une ou plusieurs fonctionnalités.

Consciemment, on efface celles que nous n’avons plus besoin et on installe des nouvelles pour les découvrir. Certaines même sont obsolètes, ne servent plus à rien mais sont toujours là. Nous avons du mal à nous en séparer, nous ne savons même pas pourquoi.

D’autres nécessitent une mise à jour quotidienne (un peu comme la gestion de cette pandémie). A chaque mise à jour, on découvre un dysfonctionnement, une incompatibilité, on corrige, on remet à jour. Et le processus continu.

Savez-vous que beaucoup d’applications se mettent à jour en arrière-plan, sans votre consentement et d’une façon « inconsciente » ?

Dans une de mes conférences-formations où je parle de comment créer de nouvelles habitudes, j’aborde la prise de conscience, la mémoire, les associations neurologiques, le réseau électrique de communication de notre corps et aussi la prise de décision.

La prise de décision est une étape charnière du processus de note vie. On se réveille un beau jour pour s’entendre dire : « ça suffit maintenant, il est temps que ça change, ». Une prise de conscience suivi d’une prise de décision.

La majorité de nos décisions, pour ne pas dire la totalité, sont prises pour nous éviter une situation d’inconfort et de douleur. Nous voulons tout simplement nous éviter une souffrance, peu importe son intensité.

Cette souffrance est déclenchée en nous par la peur de l’inconnu. C’est une sorte de mécanisme de survie primitif, l’équivalent du bios du système informatique : notre inconscient. Nous, humains, fonctionnons de la sorte.

Ce mécanisme est programmé pour prendre des décisions sans passer par la case « conscience » ou « réflexion » ou « logique ». C’est une question de vie ou de mort. C’est une question d’existence, la seule et unique « logique » programmée qui compte.

Cependant, quand on prend conscience de notre modèle de fonctionnement, nous sommes capables de déclencher ce mécanisme par nous-même tout en gardant le contrôle de notre processus de changement. Je trouve ça génial et fascinant.

C’est à ça que j’aide les autres avec mes séances de coaching : à prendre conscience de ce pouvoir et à leur donner le contrôle sur eux-mêmes pour mettre en place de nouvelles habitudes peu importe si elles sont bonnes ou mauvaises.

Tu veux arrêter de manger des fraises ?

Il suffit de te dire que les fraises ne sont pas bonnes pour toi, te dire que les poires sont vachement meilleures, te répéter ça plusieurs fois pour te convaincre de ça et finir par préférer les poires et bannir les fraises.

La différence avec ce qui se passe actuellement ?

C’est quelqu’un d’autre qui t’a dit que les fraises ne sont pas bonnes pour toi et que les poires sont vachement meilleures, il te répète ça sans cesse pour te convaincre de ça et pour que tu finisses par préférer les fraises et bannir les fraises.

Il déclenche chez toi une mise à jour de ton propre programme sans passer par ton autorisation. Ça te parle ce que je dis ?

Je pose ça là et je vous souhaite une bonne fin de semaine à tous !

Habib ABI KHALIL – Conseiller – Coach – Entrepreneur. Je travaille avec l’humain, pour développer les entreprises de demain.

Vous aimez mes articles ? N’hésitez pas à les partager autour de vous aussi. MERCI.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Heure locale: 9:01am EST