Pourquoi les parents sont des êtres magiques ?

Il arrive parfois que ma fille ait du mal à s’endormir à cause d’un cauchemar en pleine nuit, un orage, une maladie ou quelque chose qui l’inquiète et occupe son esprit.

Une nuit, se sentant un peu malade avec son mal au cœur, elle est venue chercher du réconfort dans le lit des parents.

Je la sers dans mes bras, je la rassure et je la laisse s’endormir doucement à côté de moi.

A un moment donné, elle ouvre les yeux et me dit :

  • Tu sais quoi Papa ?
  • Quoi ?
  • Les parents, c’est magique !
  • Ah bon ? Pourquoi ?
  • Parce qu’à chaque fois que je me sens malade et que je viens dormir avec vous, ben, tout disparaît. Je suis guérie, comme par magie !!

Le pouvoir magique des parents que les parents eux-mêmes sous-estiment : guérir les enfants !

Quand un enfant pleure, vous lui faites un câlin pour le rassurer et le calmer.

Quand il tombe et se blesse, vous lui faites un bisou sur le bobo pour le faire disparaître, non ?

« Les parents, c’est magique »

Nous sommes des magiciens avec des pouvoirs illimités pour sculpter l’imagination de nos enfants.

Ainsi, notre rôle ne se limite pas à les aimer, les éduquer ou les instruire, mais aussi à être présents pour eux :  physiquement, mentalement et énergiquement.

Cette simple présence, ce simple contact est un transfert/échange d’énergie entre les êtres, tellement puissant.

Jeune, je pratiquais l’auto-guérison. C’est quoi ça ?

A chaque fois que je me sentais mal, je parlais à moi-même et je me rassurais. Quand j’avais mal quelque part, je mettais ma main sur le bobo et je m’imaginais transférer les bonnes ondes pour aider mes cellules à faire leur travail.

Et ça marchait ! Le pouvoir mental de la guérison qui impactait mon physique.

Aujourd’hui, je me rends compte qu’instinctivement, c’est ce que je fais avec mes enfants.

J’ai regardé récemment une vidéo d’un homme d’affaires américain retourné découvrir son pays de naissance, le Liban. Il rencontre une femme qui lui montre certains vestiges de la guerre civile (elle avait 6 ans à cette époque).

A un moment donné, elle lui racontait que pendant les bombardements, elle allait se cacher dans une cuisine, le lieu sûr de son appartement. Ils étaient 35 dans cette petite pièce.

Elle savait qu’ils étaient nombreux et qu’elle risquait de mourir par manque d’oxygène mais rien que le fait de sentir la peau humaine sur elle, la rassurait. Ne pas mourir seule.

Magie ou énergie ? Peu importe. Moi, je crois que nous sommes tous connectés d’une façon ou d’une autre. Nous sommes tous un magicien pour quelqu’un. 😉

Habib ABI KHALIL – Conseiller – Coach – Entrepreneur. Je travaille avec l’humain, pour développer les entreprises de demain.

Vous aimez mes articles ? N’hésitez pas à les partager autour de vous aussi. MERCI.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Heure locale: 7:23pm EDT