Ce matin, j’ai envie de vous partager une histoire vraie que je trouve très puissante. Elle est extraite du livre « Bouillon de poulet pour l’âme des professeurs ». Je vais essayer de vous la résumer en quelques lignes.

C’est l’histoire d’une enseignante

Elle a hérité en cours d’année d’une classe d’élèves défavorisés. Le directeur lui indique que leur enseignante titulaire est partie soudainement et qu’il s’agit d’une classe d’élèves « spéciaux ».

Une fois arrivée en classe, elle découvre le chaos qui règne et des enfants éparpillés dans tous les sens. Elle trouve la liste des présences et remarque qu’à côté de chaque nom, il y avait un nombre entre 140 et 160.

« Pas étonnant que ces élèves soient débordants d’énergie. Ils ont des quotients exceptionnels !»

Au début, les élèves ne travaillaient pas et bâclaient leur travail. Maggie, l’enseignante, leur parlait de leur don inné, de leur talent. Elle leur rappelait et leur répétait régulièrement leur responsabilité d’utiliser cette intelligence qu’ils ont naturellement en eux.

Les choses ont commencé à changer. Les élèves sont devenus attentifs et travailleurs. Les travaux sont devenus créatifs et originaux.

Un jour, le directeur convoque Maggie et lui demande ce qu’elle a fait avec ses élèves.

Leur travail surpasse celui de toutes les autres classes.

« Eh bien, cela vous étonne ? Ce sont des élèves surdoués, non ? »

« Surdoués ? Ce sont des enfants en classe spéciale. Des enfants qui ont des troubles du comportement et un retard d’apprentissage. »

« Les quotients intellectuels inscrits sur la feuille de présence sont pourtant très élevés. »

« Ce ne sont pas leurs quotients intellectuels. Ce sont leurs numéros de casiers ! »

Oui. Vous avez bien lu. C’est puissant, non ?

Des numéros de casiers ont permis à cette enseignante d’aller révéler le don de chaque élève. Elle a tellement cru en eux qu’elle leur a montré qu’ils étaient vraiment « spéciaux ». Et ils l’ont prouvé.

Être spécial c’est être différent des autres. Sauf que nous sommes tous différents des uns et des autres. Nous sommes donc tous des êtres spéciaux.

Cette histoire est venue me chercher profondément par la simplicité de sa puissance. Elle m’a confirmé la force de l’impact que nous avons chacun sur la vie des autres et sur notre propre vie.

Maggie a choisi de voir le meilleur dans ses élèves, ce qui leur a permis de voir leur meilleur en eux-mêmes.

Chaque personne possède un don. Il suffit de le découvrir – Evelyn Blose Holman

Habib ABI KHALIL – Conseiller – Coach – Entrepreneur. Je travaille avec l’humain, pour développer les entreprises de demain.

Vous aimez mes articles ? N’hésitez pas à les partager autour de vous aussi. MERCI.


4 commentaires

ali · 7 avril 2021 à 7h50

merci pour cette histoire et au commentaire d Zahia qui nous a rappelé ce très juste proverbe.

    habib · 7 avril 2021 à 15h44

    Certaines actions, très simples parfois, ont un grand impact sur nos vies et celles des autres. ça vaut la peine d’en parler.

ZIRMI Zahia · 25 février 2021 à 9h41

 » Tout le monde est un génie. Mais si on juge un poisson à sa capacité à grimper à un arbre il passera sa vie à croire qu’il est stupide »
(Albert EINSTEIN)

    habib · 7 avril 2021 à 15h43

    Exactement. J’utilise cette citation souvent aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Heure locale: 6:31pm EDT