Tout le monde cherche à savoir comment

Comment créer une entreprise, comment attirer des clients, comment utiliser les réseaux sociaux, comment cuisiner un plat, comment remplir un formulaire, comment devenir riche, comment utiliser tel outil, comment créer un site web, comment faire l’amour, tiens, oui, comment ? j’aimerais savoir !

J’aimerais savoir qui de nous est allé voir ses parents en disant : « Hey, pa, ma, demain je sors avec N… et j’aimerais savoir comment faire l’amour ! Pouvez-vous me montrer svp ?  » QUI ? Pourtant, nous avons tous découvert ce plaisir et réussi à le faire par nous même, et surtout à notre manière, non ?

J’ai récemment dévoré (au sens figuré du terme) le livre sur l’autobiographie du fondateur de Nike, Phil Knight : « L’art de la victoire » (je vous le conseille vivement) Et une phrase, une phrase parmi d’autres, est venue m’interpeller :

« Ne dites jamais aux gens comment faire les choses. Dites-leur ce qu’il faut faire et ils vous surprendront par leur ingéniosité »

La majorité d’entre nous passent leur temps à chercher et à comprendre comment les autres réussissent leur vie

Comment ils arrivent à se développer, comment ils sont capables de se réaliser au point de s’oublier eux-mêmes et ne vivre qu’à travers les autres, pire encore, en laissant les autres vivre à travers eux.

D’ailleurs, je faisais parti de cette majorité. Je ne me regardais pas, ou plus du tout, et je ne voyais que les autres et leurs réalisations. C’est devenu une obsession. Je les enviais et je me sentais réduit et incapable. Je n’existais plus, même pour moi-même. Et un jour, un déclic (ce sera le sujet d’un autre article, « Le déclic ») je me suis intéressé à comprendre le POURQUOI.

Pourquoi nous avons, j’avais, une pareille attitude ? Deux points m’ont paru comme une évidence :

La peur :

La peur de ne pas être à la hauteur, la peur du jugement des autres, la peur de ne pas y arriver, la peur de l’échec, la peur du ridicule. Du coup, cette peur est devenue une carapace lourde, on n’ose pas, on perd courage et notre estime de soi prend un coup.

On perd confiance et on devient aveugle de nous-même, de nos propres compétences et de nos propres valeurs.

La facilité :

« Les autres l’ont fait, ça a marché, il suffit de copier et ça marchera pour moi ». Et vous alors ? êtes-vous réduit à une simple copie des autres ? Avez-vous votre mot à dire ? Est-ce que c’est l’image que vous avez de vous-même ? Souvent, le chemin emprunté par les autres n’est pas celui qui vous correspond, voire aussi, il n’est même pas l’exemple à suivre.

Le COMMENT-FAIRE est votre création, votre réalité, le reflet de votre identité, c’est tout simplement… VOUS-même

Le COMMENT-FAIRE est déjà là, en vous. Il suffit d’aller le chercher, oser le sortir et prendre le risque de le montrer. C’est tout simplement ce que les autres ont compris et ont fait.

Parfois, je me demande si nous nous sommes sciemment bloqués au stade d’enfant, toujours en apprentissage, en attente d’un adulte quelque part qui doit, en plus de nous dire ce qu’on doit faire, nous dire comment le faire ! Comme si cette peur de grandir bloque cette énergie du MOI en nous.

J’ai toujours admiré les personnes qui ont réussi à créer quelques choses dans leur vie

Et pour être franc, j’ai jalousé la plupart. Je les admire parce qu’ils ont osé. Ils ont agis là où moi je suis resté un simple spectateur.

Le jour où j’ai compris que je devais passer à l’action par moi-même, que je suis maître de mon propre destin, que je ne voulais pas être une copie de l’autre, ma carapace de peur est tombée, une énergie s’est libérée et je me suis surpris de ce que je suis capable d’accomplir. Une fierté de guider ma propre existence.

Vous êtes les créateurs de votre propre expérience de vie, à vous de décider si vous voulez être la copie des autres ou aller à la découverte de qui vous êtes vraiment.

Surprenez-vous par votre propre ingéniosité et oser créer VOTRE comment-faire !

Habib ABI KHALIL – Conseiller – Coach – Entrepreneur. Je travaille avec l’humain, pour développer les entreprises de demain.

Vous aimez mes articles ? N’hésitez pas à les partager autour de vous aussi. MERCI.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Heure locale: 10:01am EST