Cadre avec la citation : Mettre en place des émotions conditionnées

Dans la série des conseils de hab, je vous présente les émotions conditionnées.

La première fois que j’ai entendu parler de Pavlov et son chien, c’était à l’école secondaire, je crois. Comment conditionner l’organisme à adopter un comportement automatique (réflexe) suite à un stimuli externe neutre.

L’exemple du chien se résume de la sorte :
– Son de cloche = le chien ne salive pas
– Présentation de la nourriture = le chien salive
– Cloche + nourriture = le chien salive
– Cloche = le chien salive

Nos émotions sont des réactions de notre organisme suite à des stimuli externes de notre environnement.

Maintenant, un exemple plus personnel :
– Entendre la sirène des pompiers = je me demandais où se trouvait le feu à éteindre, sans plus
– Entendre l’avion de chasse dans l’air pendant la guerre = je devenais anxieux et me préparais au bombardement
– Entendre la sirène des pompiers et l’avion de chasse = anxiété et bombardement
– Entendre la sirène des pompiers = anxiété et bombardement

Et c’est ce qui m’est arrivé quand j’ai entendu la première fois la sirène des pompiers retentir à Paris, tous les premiers mercredi du mois, en guise de test du matériel.

Je suis le chien de Pavlov !

J’ai mis du temps à reconditionner mes émotions au test du matériel et me débarrasser de l’anxiété/bombardement. Et c’est faisable !

Maintenant, vous saurez comment reconditionner vos émotions. Simple, non ?

Catégories : Mes réflexions

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Heure locale: 11:06am EST