Il y a quelques semaines, j’ai décidé de désactiver toutes les notifications de toutes les applications de mon cellulaire. Je voulais mettre un terme à cette dépendance du « push » continu de l’information, du tout et n’importe quoi et à n’importe quel moment.

Qui n’est pas accro à son smartphone aujourd’hui ? Chaque application est conçue d’une manière à toujours vous laisser en mode « alerte » comme si la fin du monde était prévue pour la seconde qui suit. Si tu ne réponds pas, tu vas mourir carbonisé et banni dans les ténèbres à jamais.

Nous avons tous dans notre entourage un gars qui nous invite au resto mais qui partage notre lunch avec son cellulaire et son monde virtuel plutôt qu’avec nous, non ? Ça semble « cliché » mais c’est une réalité réelle !

Chaque accro trouve des excuses pour consommer et n’admet pas son indépendance. Pourquoi ? Parce que sa conscience a été tout simplement « dupée » en associant un plaisir à un besoin inutile. L’autopilote l’a remplacé et a complétement pris le dessus en court-circuitant la chaîne des commandes.

Jusqu’au jour où il se réveille et il réalise que nous avons tous 24h dans la journée.

Et que la différence, entre chacun d’entre nous, réside dans « comment » ces heures sont investies ! (Prendre conscience est une étape cruciale dans le processus du changement. J’en parle dans ma conférence sur les changements des habitudes)

Se réveiller un matin pour se rendre compte que nous vivons dans une ère du « tout automatique » laissant des algorithmes dicter notre vie quotidiennement ! Se plaire et se convaincre que c’est une normalité, que ça rentre dans le cadre de notre évolution. La normalité devient réalité. On finit par dire : « ça a toujours été comme ça ». Cette phrase qui me tue !

Ce matin-là, j’en ai décidé autrement.

Une prise de conscience avec un aveu qu’il y a quelque chose qui ne tourne pas rond. Ce n’est pas un algorithme qui va décider à ma place et me dicter comment et quand interagir avec quoi ou qui !

Si j’ai besoin d’une information, j’irai la chercher moi-même et quand MOI je le déciderai. Je reprends les commandes.

J’ai désactivé toutes les notifications sur mon cellulaire. Je voulais vérifier à quel point j’étais dépendant. Je me suis proposé pour être mon propre cobaye. Je retourne dans mon laboratoire des expériences et me voilà en mode observation.

Dans un premier temps, loupiote ou pas, j’avais le réflexe de prendre mon cellulaire sans même y réfléchir. Un peu comme le drogué qui a le cerveau inhibé qui cherche sa drogue partout et qui peut sauter sur n’importe quelle poudre blanche.

Mon excuse était à moi-même : « C’est juste pour voir l’heure ! ». Pfff. Achète-toi une montre !

Un combat interne s’est déclenché en moi.

Un combat entre ma conscience, mon désir de bien investir mon temps journalier pour mon propre bien et mes habitudes que j’avais développé avec le temps, mes réflexes bien ancrés et que mon cerveau interprète comme un acte suicidaire de changement et une « grave » sortie de ma zone de confort.

Ensuite, c’est l’étape du « malin » qui cherche à faire survivre une habitude en voie de disparition mais en cachette. Je ne prends pas mon cellulaire mais je le regarde avec le coin de l’œil dans l’espoir d’apercevoir la loupiote multicolore s’allumer et avoir l’excuse de récupérer mon cellulaire entre mes mains. Rien ne se passe.

Je suis en manque mais je résiste.

Puis je décide d’aller chercher l’information par moi-même, application après application. Je me sens bien. Je suis aux commandes. Que c’est dur parfois d’être au poste de commandement et d’avoir sa raison active 24/24.

A ce moment-là, une autre révélation se révèle !

La qualité des informations que j’ai décidées moi-même d’aller consommer :

Jules qui like mon commentaire sur LinkedIn, Mathilde qui poste un commentaire sur un article que je suis, TVA qui m’annonce que le métro est bloqué, la météo qui me dit que demain risque de pluie, ma mère qui me contacte sur WhatsApp, WordFeud qui me notifie que c’est à mon tour de jouer, Hydro Québec qui me rappelle de payer ma facture, Facebook qui me dit que je manque à mes fans qui n’ont pas eu de mes nouvelles il y a maintenant 1h (quand même), YouTube qui me dit qu’une vidéo d’un abonné est maintenant disponible en ligne, …

Moi à moi-même : « Sérieux Hab ? Tu passes des heures à consulter ce genre de contenu. Ça a changé quoi à ta vie ? »

Que répondre à ça ? Beaucoup de choses ont changé dans ma vie mais pas dans le bon sens. C’est une question d’interprétation.

Du contenu inutile polluait ma vie, me donnant l’impression d’être constamment occupé et de manquer de temps pour rendre ma vie plus utile.

Jour après jour, je me suis débarrassé des excuses, l’une après l’autre. J’ai décidé de me responsabiliser et reprendre ma vie en main. Prendre un engagement moral envers soi-même et le tenir, c’est un sacré défi. Tu ne rends des comptes qu’à toi-même. Bon courage.

Je suis en mode sevrage.

Je pense que le temps joue en ma faveur. J’AI décidé de changer. Je suis dans ma phase de répétition (voir mon article sur le changement des habitudes en 7 étapes)

Le jour où j’ai décidé d’arrêter le café, c’était une décision prise du jour au lendemain. J’ai remplacé 10 tasses par jour par 0, nada. C’était un choc physiologique. Un changement d’habitude brutal qui ne vient pas sans conséquences mais qui est surmontable quand la volonté et la motivation sont là.

Aujourd’hui, je vois une nette amélioration dans mon comportement, mon attention, la gestion de mes priorités et surtout, le fait de profiter de mon environnement autrement. Je ne suis plus en mode alerte continue. Je profite de chaque instant, à ma manière. Le ménage continu.

Par contre, j’ai réactivé les notifications de deux applications pour rester en contact avec ma famille et recevoir les messages de ma femme sinon, c’est un autre type de situation que je dois gérer. lol

Je suis curieux. Combien de notifications recevez-vous par jour ? Et que faites-vous pour changer tout ça ?

Ma conférence sur comment changer une habitude vous intéresse-t-elle ?

Habib ABI KHALIL – Conseiller – Coach – Entrepreneur. Je travaille avec l’humain, pour développer les entreprises de demain.

Vous aimez mes articles ? N’hésitez pas à les partager autour de vous aussi. MERCI.


1 commentaire

Une résolution 2020 - Habib ABI KHALIL · 26 décembre 2019 à 12h40

[…] Éteins ta loupiote et prends ta vie en main 29 novembre 2019 […]

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Heure locale: 9:27am EST